Uni-vers-photos met a disposition son studio photos pour vos shootings, contact au 06 20 44 08 43 Manu JOUGLA - Espace Expositions/Locations UNI-VERS-PHOTOS
          
Manu JOUGLA
Exposition Photographies
Du 4>11 au 25>11

Manu JOUGLA
" Etendues rêveuses "
Vernissage vendredi 4 novembre à 17h


Uni-vers-photos accueille le photographe Manu Jougla , autodidacte résidant dans les Cévènnes et passionné de photographie argentique . Des grains d'argents à la magie des tirages sur papier Lith , les photographies proposées nous plongent directement dans des " Etendues rêveuses"... " Il y a un rêve alchimique dans une certaine pratique photographique, comme si il était possible de transmuter des éléments du réel en quelque chose d'autre qui nous dépasserait et nous permettrait, de mieux comprendre le monde qui nous entoure " . (M.J) .
Par ailleurs un week-end workshop , le 5 et 6 novembre , sur la technique du tirage sur papier Lith sera proposé lors de la venue du photographe à Nice.

Deux séries seront présentées à l'espace . La première s'intitule "Limbo" :
Manu Jougla arpente le paysage cévenol autour du mont Aigoual. C'est quand viennent les brumes, qu'il faut monter et marcher, quand le ciel et la terre ne font plus qu'un et qu'il faut aller voir ce que les Cévennes ont à nous dire. C'est la puissance tellurique de ces espaces qu' il recherche inlassablement, et à laquelle il souhaite rendre hommage.

Dans la seconde série " Genius Loci " , le photographe a voulu scruter avec attention une ville qui dort. Quand l'hiver vient, que la population reste au chaud, Manu Jougla a marché de longues heures dans les rues vides à scruter les détails qui font un lieu, ceux qu'on oublie car faisant partie du quotidien et qui pourtant sont les artefacts de la nature profonde de l'endroit qu'on traverse.

Jean Claude Lemagny évoque dans "Le Genius Loci ou les étendues rêveuses" :
"Je voudrais parler ici de ce qu'il nous arrive de ressentir en regardant certains espaces. Ces espaces semblent alors le lieu d'une présence invisible, qui se manifeste par une ambiance et non par des formes, mais que notre volonté n'est pas capable de chasser, et que des sensibilités autres reconnaissent aussi bien que nous mêmes. Je propose de les appeler des "étendues rêveuses".

Ce sont étendues là... tissées par nos rêves, l'histoire et des forces inconnues, imaginaires ou réelles que le photographe a cherché sans relâche à capturer puis ensuite à faire réapparaître dans cet autre lieu magique qu'est le laboratoire argentique.
Toutes les images de cette série ont été réalisé dans les rues du Vigan, petite ville coincée au pied du Mont Aigoual. Prises avec un appareil Holga et tirées par le photographe et avec la technique du tirage lith.

www.tombouctoumanu.org.


Top